Poignée handicapé

Sommaire

Indispensables pour l'équipement réglementaire des sanitaires (douche, WC), mais aussi des cuisines, les poignées pour handicapé contribuent à la sécurité et au confort des personnes à mobilité réduite (PMR).

Bon à savoir : en matière de bâtiments d'habitation collectifs, la loi Élan n° 2018-1021 du 23 novembre 2018 a voulu assouplir les normes d’accessibilité en modifiant, pour les demandes de permis de construire déposées à compter du 1er octobre 2019, le principe selon lequel tous les nouveaux logements doivent être accessibles. Désormais (article L. 162-1 du Code de la construction et de l’habitation) : 20 % des logements d’un même bâtiment d'habitation collectif doivent être accessibles, et les 80 % restants doivent quant à eux être évolutifs (article R. 162-2 du Code de la construction et de l'habitation, issu du décret n° 2021-872 du 30 juin 2021).

Normes d'accessibilité : hauteur poignée handicapé

Les nouvelles normes d'accessibilité sont les suivantes :

  • hauteur de la barre d'appui : entre 0,70 et 0,90 m ;
  • hauteur des poignées de fenêtre : 1,20 m ;
  • hauteur des poignées de porte : entre 0,90 et 1,30 m ;
  • barre de douche rallongée (longueur 0,90 m).

Poignée handicapé : les différents types de barres

Les poignées spéciales handicap (ou barres) existent sous diverses formes :

  • à ventouses, avec ou sans capteurs, pour angle ou non ;
  • avec coulisseaux pour douchette (dans une douche par exemple) ;
  • coudée à 45 ° en laiton chromé ;
  • de maintien fixe en « T » ;
  • d'appuis et de relèvement pour WC ;
  • antidérapantes : à fixer au mur pour réaliser, facilement et en toute sécurité, des transferts dans de nombreuses situations (dans une baignoire, douche, sur des toilettes, etc.).

Des conseils de sécurité pour la poignée handicapée

Multipliez sans hésiter la présence de barres et poignées d'appuis dans les zones sensibles : salle de bain, WC, cuisine, escaliers, etc.

Des poignées ergonomiques fixées aux endroits judicieux faciliteront la mobilité ou la sortie hors fauteuil pour ceux qui en ont un.

Dans tous les cas :

  • choisissez plutôt les barres et poignées rainurées, car elles sont moins glissantes que celles en inox ;
  • insistez sur la fixation et le vissage (plus fiable que les ventouses réservées à un usage restreint).

 

Poignée handicapé : à partir de 15 € sans option

On trouve tous types de prix pour la poignée pour personne handicapée :

PRIX POIGNÉE HANDICAPÉ
Types de poignées Gammes de prix
Barres d'appui fixes, droites ou coudées De 15 € à 100 €
Barres d'appui verticales, avec pression plancher/plafond De 400 € à 700 €
Barres à ventouses De 25 € à 250 €
Barres d'appui de WC De 50 € à 150 €
Barres d'appui pour lit De 30 € à 300 €
Lire l'article

Aussi dans la rubrique :

Faciliter les accès et déplacements

Sommaire

Ces pros peuvent vous aider